Halte à la répression dans l’Éducation ! Sérénité urgente pour le lycée de Melle

communiqué de presse mardi 2 juin 2020

L’intersyndicale Éducation Nationale des Deux-Sèvres exige à nouveau l’abandon des mesures conservatoires et des menaces de sanctions pour les 3 de Melle.

Dans le cadre des mobilisations nationales contre la réforme du bac et de la passation des E3C, le lycée de Melle s’est fortement mobilisé depuis décembre 2018. Trois professeurs subissent une répression pour fait de grève, répression qui n’a jamais cessé depuis le 10 février 2020, date de la première convocation de la Rectrice de l’Académie de Poitiers. Pour rappel, le départ de l’ancien proviseur en mars et l’arrivée d’une proviseure par intérim ont été actés par le rectorat.Ancien proviseur à l'origine de nombreuses souffrances au travail pour un bon nombre de personnels du lycée. Le 28 mai 2020, Jean-Michel Blanquer a enfin annoncé l’annulation de l’oral du bac français au nom du principe d’égalité pour les élèves. C’est ce même principe qui est défendu par tous les professeurs, lycéens et parents d’élèves mobilisés partout en France pour exiger le maintien du diplôme national du bac et donc l’abandon des E3C et du bac inégalitaire de Blanquer.

Aujourd’hui mardi 2 juin 2020, alors que le lycée ré-ouvrait ses portes aux élèves, l’enquête administrative contre les trois professeurs de Melle se déroulait au 3ème étage  du lycée ! Les trois professeurs suspendus à titre conservatoire pour quatre mois et une autre enseignante étaient reconvoqués devant les 3 enquêteurs, pendant que leurs collègues reprenaient contact physiquement avec leurs élèves.

Sérénité ? Vraiment ? Les élèves et les personnels en jugeront.

 

Le rectorat de Poitiers encore une fois entache l’image du  lycée et par là-même celle de l’Éducation Nationale. Qui peut croire que les conditions de travail de tous les personnels et les conditions d’apprentissage de tous les élèves se déroulent de manière sereine ?

L’intersyndicale CGT Educ’action, FNEC FP-FO, FSU et SUD éducation 79 exige de nouveau pour la sérénité du lycée de Melle l’abandon immédiat des suspensions à titre conservatoire de 4 mois l’arrêt des menaces de procédures disciplinaires envers les 3 professeurs du lycée Joseph Desfontaines de Melle.

#SoutienAux3deMelle #SoisProfEtTaisToi

 

 

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (com IS 79 educ nat Melle 2 juin modif logos 3 juin.png)communiqué de presse intersyndical 2 juin[ ]523 kB